Les normes pour une carte d'Orientation à VTT : ISMTBOM

Les cartes d'Orientation à VTT (MTBO en anglais) respectent une norme dictée par l'IOF qu'on appelle ISMTBOM. Que dit cette norme ? Voyons ensemble en quelques lignes comment s'imprégner du règlement cartographique, afn de réaliser des cartes de course d'orientation en VTT et comprendre les couleurs de la carte spécifiques à cette discipline.

Iof mtb

Faire une carte aux normes ISMTBOM

Les cartes d'orientation à VTT ne nécessitent pas autant de travail que les cartes d'orientation pédestre. Sauf exception, les orienteurs à VTT n'ont pas le droit de sortir des sentiers battus. Le cartographe passera donc très peu de temps à relever l'intérieur de la forêt et placer, comme en orientation pédestre, les nombreux éléments mentionnés dans le règlement cartographique (borne, trou, fossés etc.... ). Les VTT'istes doivent être capable de les lire en roulant à grande vitesse.

Même si il est possible de réaliser des cartes au 1/5000e ou 1/10.000e pour un format sprint ou relais, les cartes d'orientation à VTT sont en général au 1/15.000e ou 1/20.000e. Les orienteurs à VTT empruntant principalement les chemins, c'est par ce point que nous allons commencer.

Télécharger ISMTBOM 2010 - Une interprétation en Français.

Les chemins

Il y a 4 types de chemin, de deux tailles différentes, soit 8 symboles. Les chemins représentent la cyclabilité et donne une indication sur la vitesse à laquelle le cycliste va pouvoir se déplacer. Pour une même largeur, un chemin peut être en sable ou bitumé par exemple. Le choix d'itinéraire dépendra de cette représentation du terrain.

  • Les deux largeurs sont + de 1.5m ou - de 1.5m. Si la largeur est supérieure à 1.5m, on le qualifiera de piste. Si la largeur est inférieure à 1.5m, on le qualifiera de sentier.
  • Les 4 cyclabilités sont : progression aisée (traits continus), progression ralentie (grands traits), progression lente (traits plus petis, plus fins) et progression difficile (petits points).

Piste chemin

Map mtbo : cyclabilité

Les couleurs sur la carte

En forêt, il n'y a que deux couleurs pour indiquer la végétation : le blanc ou le vert. Le cartographe n'a pas besoin comme à pied de dessiner les différences de végétations pour indiquer la "courabilité". Le vert clair (symbole 406, 30%) indique que la visibilité est réduite et empêche tout type de traversée. Comme pour les cartes pédestres, le cartographe peut représenter les zones découvertes, avec ou sans arbres dispersés ainsi que les vergers et les champs.

Mtbo

Il y a deux "normes" que vous ne retrouverez pas officiellement dans ISMTBOM mais qui sont pourtant utilisées.

  • La couleur orange est utilisée pour signaler une zone découverte que l'on peut traverser en vélo. A pied, cela correpond à la couleur Jaune. En VTT, une zone Jaune indique aussi une zone découverte  (clairière, pature) mais ne peut être traversée en vélo. C'est la couleur orange qui permet d'indiquer que l'on peut traverser à vélo la zone découverte
  • Le quadrillage noir est utilisé sur du blanc, pour signaler les zones de forêt qui peuvent être traversées en vélo (le blanc représente la forêt avec une faible densité de végétation). Nous le disions en introduction, les vtt'istes n'ont pas tout le droit de couper, sauf dans ces zones .Concrètement, cela peut indiquer par exemple une aire de pic-nic en forêt mais aussi toute zone suffisamment dégagée et propre au sol pour que des vélos la traversent.

 

Le traçage

Comme à pied, on utilise la couleur violette pour tracer. Ce qui change, c'est qu'il n'y a pas de définition précise de poste. Un poste peut être sur un chemin, sans élément. C'est pour cela que les postes de contrôle sont représentés avec un point au centre du rond, pour apporter une précision sur l'emplacement exact de la balise. Il n'y a pas de dééfinition de poste mais les code contrôles sont indiqués sur la carte après le numéro de la balise (exemple : 1-122, 2-91, 3-121 etc...)

Ovtt 1

Télécharger ISMTBOM 2010 - Une interprétation en Français.

IGN VTT Normes