Cyclo

  • Prendre le train avec un vélo

    Que ce soit pour aller travailler (vélotaf), pour partir en vacances ou pour voyager lors d'un périple en cyclotourisme, vous pourriez avoir besoin de prendre le train avec un vélo. Voici quelques informations à ce sujet pour ne pas vous faire recaler sur le quai de la gare

    Voyager train velo

    Lire la suite

  • La France du nord au sud en vélo : l'itinéraire détaillé

    "Ayéé, suis rentré ! " Voici le circuit que j'ai effectué en vélo (départ : Amiens, Arrivée: Montpellier/Béziers). Il ne s'éloigne pas trop de l'itinéraire théorique, grossièrement dessiné il y a quelques semaines.

    Le circuit :
     -Pas de dénivelé. Sauf entre le canal de Bourgogne et Beaune, un peu de côte pour arriver en terre sainte du pinard (vers Crepey, Nantoux).
    - 130 km en moyenne par jour. 
    - 1100 km au total.

      

    L'objectif était de longer un maximum les fleuves et canaux pour rouler tranquillement. Ce n'est pas une si bonne idée en 2011 : peu de chemins de halages sont goudronnés et ceux en terre ne sont pas au top pour de la rando à vélo (hautes herbes, pavés).  A ce jour, la piste cyclable qui doit relier le lac Léman à la méditerranée n'est pas terminée, elle est en place par section, quelques kilomètres par ci par là le long du Rhône autour de Valence. Il y a aussi quelques voies bleues. Dans la Drôme, j'ai croisé une personne qui travaille sur ce projet de piste cyclable continue, il m'a dit que le projet aboutira en 2013. En attendant, il faut mieux compter sur les départementales. 

    C'était plutôt une galère de :
    - traverser les villes, même celles de tailles moyennes (Châlon-sur-Saône, Valence). Entrer dans Lyon aurait été compliqué tout seul. Merci @florentligney, un twittos amateur de vélo qui m'a proposé son aide pour rejoindre le centre ville. Il a rédigé un petit récit de notre web-story sur son blog de vélo.
    -Prendre la flotte ! Heureusement, une seule matinée d'orage et des sacoches étanches. (NB: ne pas partir avec une tente trop petite sans double toit, sinon, la nature est stricte : duvet = éponge)

    C'était plutôt cool de :
    - Faire du vélo toute la journée.
    - Ne pas avoir un itinéraire fixe pour faire des crochets et visiter des coins qu'on ne voient qu'en général que de sa voiture (je pense par exemple à la forteresse de Mornas, que j'ai toujours vu de très loin, en passant par l'A6).
    - Revoir le Ventoux, le géant de Provence, surfé quelques semaines avant lors du raid des dentelles.
    - Arriver à la grande Motte tout puant sur son fidèle destrier et demander avec son accent picard : "Dans quel sens quelle est la mer ? "
    -Finir par le canal du midi : tout comme le canal de Bourgogne, il est très bien aménagé pour les vélos.  

    Et pour finir, voici la liste de mon équipement et quelques photos souvenir

  • Traverser la France en vélo #2 : équipement

    Partir quelques jours en vélo, cela nécessite de troquer le jean et les baskets contre le moul'b... et le marcel ;-)
    Voici ce que j'avais dans ma besace pour faire le trajet "Amiens-Béziers" en vélo.

    Matériel de bivouac
    - Une tente de randonnée assez légère (Jamet, 1kg).
    - Un matelas autogonflant 800g (décathlon) ainsi qu'un duvet light (700g).
    - Lampe frontale (Ptzel).

    Vélo et équipement
    - Mon VTT classique tunné pour la rando + anti vol.
    - Pneus de randonnées renforcés en kevlar avec des chambres à air renforcées également (aucune crevaison).
    - 2 sacoches (Ortlieb Back-Roller Classic 2010).
    - Porte bagage Giant (Intersport).
    - Des attaches pour fixer le porte bagage, mon VTT étant dépourvu d'oeillets sur les haubans (kit de fixation et jeu de colliers Tubus).
    - Le pack-avant de mon sac à dos raidlght en guise de sacoche guidon + porte carte B-twin fixé dessus.
    - Sac à dos raidlight + gourde 500ml + 1 bouteille 1,5L sur le vélo.

    Lire la suite

  • Traverser la France en vélo #1 : l'itinéraire retenu

    Il y a quelques mois, je me suis rendu compte qu'il n'y avait pas que la course à pied dans la vie, y'a le vélo aussi !

    Faire du vélo à travers la France, ça à l'air cool. Dans quelques jours, je vais jouer l'apprenti cyclo-touriste pendant 8 ou 9 jours en vélo entre Amiens et Béziers. J'ai potassé un peu, questionné du baroudeur, et voici ce que j'ai décidé:
    - ne pas excéder 140 km par jour.
    - ne pas passer par les zones vallonées: Auvergne, Morvan, Cévennes, ce sera pour une autre fois ! 
    - bivouaquer (ne pas réserver à l'avance, ça à l'avantage de s'arrêter quand on veut et où on veut.)
    - emprunter au minimum les grands axes et favoriser les chemins de halage. Est-ce possible de longer chaque canal ou fleuve ? réponse fin mai :-)

    L'itinéraire prévu (en théorie) et l'équipement 

    Jour 1 (samedi) - Amiens - Meaux  (via St Just, Clermont, Forêt d'Ermenonville)
    Jour 2 (dimanche)  Meaux - Migennes : Rejoindre le plus vite l'Yonne à Monterau puis la longer jusqu'à Migennes.  
    Jour 3 (lundi)  Migennes - Pouilly en Auxois : Le long du canal de Bourgogne, direction Dijon.
    Jour 4 (mardi)  Pouilly en Auxois - Chalon sur Saône : fin du Canal de Bourgogne, traversée de Dijon, canal jusquà Saint Jean de Losne puis longer la Saône jusque Châlon. possibilité de couper jusque Châlon et de ne pas passer par Dijon
    Jour 5 (mercredi) Châlon sur Saone - Lyon : toujours le long de la Saône
    Jour 6 (jeudi) Lyon-Valence : en essayant de longer au max le Rhône.
    Jour 7 (vendredi) Valence - <Orange, toujours le long du Rhône
    Jour 8 (samedi)  < Orange - < Nimes (Rhone + route)
    Jour 9 (dimanche) > Nimes - Béziers (en chopant le canal du Rhone à Sete)

    edit : voici l'itinéraire réalisé