Prendre le train avec un vélo

Que ce soit pour aller travailler (vélotaf), pour partir en vacances ou pour voyager lors d'un périple en cyclotourisme, vous pourriez avoir besoin de prendre le train avec un vélo. Voici quelques informations à ce sujet pour ne pas vous faire recaler sur le quai de la gare

Voyager train velo

Quel type de vélo ? 

Un vélo n'est pas un vélo. Il y a une nuance entre le vélo pliable qu'on prend pour aller bosser et le vélo hollandais avec 4 sacoches, équipés pour faire le tour du monde en autonomie. Dans certains cas, vous pourrez le prendre avec vous, dans d'autres cas il faudra l'accrocher dans le wagon à vélo ou encore le transporter dans un sac à vélo (housse de rangement)

Quel type de train ? 

Si votre vélo est démonté dans une housse, il ne vous coûtera rien. Le transport de votre vélo sera dans ce cas gratuit, comme si vous aviez un bagage classique. Le vélo pliant est autorisé à toute heure, pour tous les trains. Ce qui n'est pas le cas si vous voyagez avec un vélo classique ou un vélo de cyclotourisme. Il n'y a pas forcément de compartiment vélo à bord de tous les trains.

Les TGV

Certains TGV sont équipés de compartiment à vélos. Vous devez donc faire attention au moment d'acheter votre billet. Si l'icône vélo apparait, vous pourrez réserver une place pour votre vélo, cela vous coûtera 10 euros. Si vous n'avez pas pris de billet pour votre vélo ou si le TGV n'est pas équipé, ne vous pointez pas sur le quai de la gare comme cela. Il est possible de le transporter en bagage mais il doit être rangé dans un sac à vélo

Icône TGV billet

Les TER et les trains régionaux

Le transport d'un vélo est en général gratuit. Les TER ont un compartiment spécial à vélos dans lequel vous pourrez soit le ranger, soit l'accrocher. Il est conseillé d'arrriver en avance pour prendre le temps de trouver le compartiment et de ranger votre deux-roues. Renseignez-vous en gare car il y a des exceptions selon les régions et les lignes (heures d'affluence)

En Ile de France

L'Ile de France est souvent un passage obligé lors d'un voyage à vélo. Si vous devez rejoindre un lieu à l'autre bout de la France, vous aurez de grandes chances de devoir transiter par Paris. Dans les RER ou les trains en Ile de France, vous pourrez faire voyager votre vélo gratuitement mais vous ne pourrez pas accéder aux wagons avec votre vélo pendant les heures de grande affluence. 

En Europe et dans le monde

A plus grande échelle, au niveau européen ou mondial, la plupart des trains permettent de transporter des vélos mais il y a bien sur des règles différentes, avec des tarifs différents en fonction des pays.  

Dans tous les cas, vous êtes resposables de votre vélo. Gardez-le à vue. Notez bien qu'il est strictement interdit de faire du vélo sur les quais. 

Les housses à vélo

Pour faire de votre site un bagage à main, vous devez le ranger dans une housse à vélo. En général, une housse à vélo contient un fond rigide. Elle est découpée avec un compartiment vélo et un compartiment pour chacune des roues. Son prix peut varier en fonction de son épaisseur (entre 30 et 100 euros). Quelque soit l'épaisseur de la housse, pensez à emballer votre vélo dans du papier bulle ou entourer le cadre avec de la mousse de protection. Vous devrez démonter la selle, les deux roues, la potence pour tourner le guidon. Pensez à bien ficeler ou scotcher les parties de votre vélo que vous démonter pour que les pièces ne tapent pas les unes sur les autres une fois dans la sacoche. Démontez le dérailleur et fixez-le avec du scotch sur la fourche, cela vous évitera de casser la patte de dérailleur

Housse a velo train