Le sac Ultralight Olmo 5 au banc d'essai

Quelques mois d'utilisation du sac Ultralight Olmo 5 nous ont permis de nous en faire un avis. Nous enlevons donc les chaussures de trail et prenons la plume pour vous écrire quelques lignes à son sujet. Le Olmo 5 est un sac de portage made in Raidlight. Il doit son nom à sa contenance (5L dans le sac). Ce sac à dos a la caractéristique d'avoir ses gourdes à portée de mains bouche, maintenus en bretelle sur le sac à dos.

Avis olmo

Olmo 5 Ultralight : nouveau design, nouvelle contenance !

L'avantages de ce sac à dos, c'est l'équilibre du chargement. Grâce aux deux gourdes de 750ml de contenance, le poids n'est pas uniquement dans le dos ou sur la ceinture mais aussi réparti sur l'avant du corps. A vide, le sac est très léger (400g), argument de choc quand on pratique l'ultra trail ou le raid multisports !

Décortiquons le sac Olmo

L'avant du sac

  • Deux portes gourdes, fournit avec deux bidons de 750 ml ainsi que les pipettes.
  • Les poches sur les bretelles sont assez grandes pour glisser 3 à 4 barres de céréales de chaque coté.
  • Le sac est tenu sur les pectoraux par un clips, qui fait office aussi de sifflet.
  • La deuxième boucle au niveau du ventre sert quant à elle à accrocher un dossard ou des gels, mais ne maintient pas vraiment le sac sur le corps.

Gourde sac olmo

Le sac dans le dos

  • une grande poche avec fermeture éclaire, pour ajouter un petit camel 1,5L ou des vêtements. La contenance ne permet pas d'envisager y mettre plus qu'un k-way ou une veste polaire.
  • une petite poche sur le dessus, qui se ferme avec un scratch permet quant à elle de contenir des petits accessoires, type couverture de survie, portable ou trousses de premiers soins.
  • Le sac est équipé aussi d'un carquois Trailquiver, intégré de base qui se range sous le sac.

Olmo5 ultralight

 

Son prix : il est vendu entre 75 et 80 euros. En ce moment, on peut le trouver en promotion sur différents sites autour de 55 euros.

Notre avis

Après 3 mois d'utilisation, nous sommes satisfaits par le sac ainsi que les bidons, même si nous avons eu besoin d'un petit temps d'adaptation pour comprendre le fonctionnement de fermeture des bidons. C'est assez malin comme système ! Il faut appuyer puis aspirer pour que le bouchon se ferme (enfin en tout cas c'est comme ça que j'y arrive, et vous ?)

Fan de raids multisports, nous sommes ravis des petites poches supplémentaires sur les bretelles qui permettent de glisser des crayons, du matériel de traçage ou encore des cartes. C'est aussi très pratique pour y glisser des gels !

Rangement olmo

Le fait que les bidons soient déportés sur le devant apportent de la stabilité et de l'efficacité : il n'y a qu'à tendre la bouche pour attraper une pipette (parfait en canoé kayak où il est impossible de choper la pipette de son camelback sans les mains). C'est un gain de temps aussi au niveau des ravitaillements : il bien plus simple d'attraper et dévisser une gourde sans enlever le sac !

Est ce que le bruit des bidons dérange ? Un peu au début oui, mais on s'y fait. Je craignais lors de mes premières sorties entendre uniquement le bruit de l'eau dans le bidon plastique mais finalement, ce bruit se fait oublier.

Gourde olmo

Les pipettes des bidons sont en plastiques souples. Il est tout à fait envisageable de retirer les embouts puis couper les pipettes pour les ajuster à votre taille (pour éviter d'avoir les pipettes qui touchent le menton ou les joues) ! Comme ce sac se porte très haut, nous vous conseillons de bien le serrer pour l'ajuster à votre torse et éviter qu'il balotte dans tous les sens.

Olmo5 test

Votre Olmo peut être différent

Réfléchissez avant d'acheter votre sac car il est proposé en plusieurs déclinaisons / modèles : si vous n'aimez pas les bidons devant, il existe en version « camelbag ». Le sac Olmo est commercialisé par Raidlight sous d'autres déclinaisons, avec d'autres contenances : 8L, 12L ou 20L, avec ou sans gilet et poche sur le coté au niveau du bassin.

Sac olmo

J'ai utilisé ce sac une seule fois en compétition pour le moment (sur le raid 28 en début d'année) mais à plusieurs reprises pendant l'entrainement. Nous lui promettons de bons jours pour le 2e semestre 2015 puisque nous allons gambader avec lui dans les Alpes à l'occasion de la Grande traversée en Juin, ainsi que la Diagonale des Fous (d'ailleurs, la marque Raidlight sera partenaire de l'évènement)  Après ces deux ultras, nous aurons passé assez d'heures en méditation avec le sac sur le dos pour éditer cet article et vous proposer un compte rendu encore plus détaillé !

Ultra Raidlight Matériel Trail Matériel Raid