Placer des points sur un carte d’orientation avec un GPS

Nous avons tous un GPS sur nous, peut être sans en douter l’existence : votre smartphone permet de capter des points GPS, votre montre GPS pour aller faire du footing ou votre GPS de randonnée ! Peut-on faire des cartes de course d’orientation avec ces accessoires ? La réponse est oui ! Bien entendu, la précision de ces GPS ne permettent pas de réaliser des cartes très détaillées comme vont pouvoir vous proposer des cartographes professionnels : mais vous allez pouvoir placer des points facilement dessus, pour retoucher une carte existante ou faire une carte d’initiation à la course d’orientation ! Découvrez comment placer un point GPS ou dessiner une carte de base avec une montre GPS ou un smartphone !

J’ai écrit précédemment un tuto pour créer une carte d’orientation, voici un complément pour s’aider d’un GPS. Comme vous, je ne suis pas cartographe, juste un passionné qui fait des petites cartes de CO d’initiation !

faire une carte d'orientation

On peut faire quel type de carte ?

Je le répète : cartographe c’est un métier ! Il ne s’agit pas simplement de se promener avec une montre GPS au poignet ou un smartphone dans la poche pour dessiner : il y a un coup d’oeil à avoir, un respect de la charte cartographique, des compétences sur le terrain pour savoir faire abstraction des éléments superficiels. Voici des exemples de cartes que vous pourrez facilement faire… ou pas

Exemple 1 : C’est tout à fait le genre de cartes qu’on peut faire à la main, avec une montre GPS ou un smartphone ! Il y a les chemins, quelques talus et quelques éléments ! La végétation n’est pas vraiment détaillée.

carte d'orientation débutant

Exemple 2 : voici une carte réalisée par un professionnel, que vous ne pourrez pas réaliser vous même à la main sans compétences, temps et matériel spécifique : les chemins et les courbes ne sont pas compliquées à représenter mais les zones de vert et de végétation sont très détaillées, il y a énormément de travail pour arriver à ce résultat !

végétation sur une carte d'orientation

Exemple 3 : encore un exemple de cartes qu’il ne faut pas espérer faire vous même sans formation et sans matériel : voyez les centaines d’éléments que le cartographe à du placer avec précision pour arriver à ce résultat !

carte d'orientation technique

Exemple 4 : et pour finir, un dernier exemple, plutôt type parc que forêt, que vous pouvez facilement réaliser depuis chez vous et en vous rendant une seule fois sur le terrain .

Si vous voulez voir des centaines de cartes , je vous recommande la meilleure base de données qui existent : http://omaps.worldofo.com/

exemple de carte d'orientation facile

Si j’écris cet article, c’est parce que je suis en train de réaliser une carte pour organiser un raid multisports. C’est une carte d’orientation de forêt, très basique : le but n’est pas de créer une véritable carte d’orientation, je n’en ai pas les compétences.

Contrairement à d’autres cartes que j’ai déjà réalisées, le terrain de celle ci est vraiment technique : un vrai cartographe pourrait y faire une carte d’orientation de compétition. Mais je n’en ai pas les compétences, je vais donc simplement représenter les courbes, les chemins et quelques éléments en hors piste pour placer quelques postes !

Comme on le dit souvent, à chacun son métier !

cartographier CO

Tout ce qu’on peut faire à distance

Avant d’aller sur le terrain, il y a un tas de chose que vous pouvez dessiner de votre ordinateur, sans même vous déplacer sur le terrain ! Cela va vous permettre de créer votre carte de base, et rassurez vous il y a déjà de quoi vous occuper :

  • dessiner les courbes de niveaux : pas de bol, il y en a plein sur ma carte de raid. Avant d’essayer de les dessiner (ou plutôt de les recopier, voici un tuto pour comprendre les courbes sur une carte, et savoir quand ça monte ou quand ça descend)
  • dessiner les chemins et les routes : ils me sont fournis par l’IGN, ça vaut ce que ça vaut mais la plupart sont bons, il faudra quand même les corriger au GPS ou placer les petites traces non visibles sur l’IGN
  • placer les villages, les bâtiments : tout ça c’est facile en recopiant le cadastre ou en important en un clic toutes les maisons avec cette méthode via Open Street Map !
placer les maisons sur ocad

Tout ce qu’on peut placer avec une montre GPS ou un smartphone

Pour commencer, on peut redessiner les chemins existants : ceux que vous aurez recopié via l’IGN n’auront pas forcément les mêmes courbes ou n’existeront peut être plus du tout

Ensuite, vous pouvez dessiner toutes les traces, les sentiers que l’IGN n’indique pas : pourquoi pas pendant un footing avec votre montre GPS au poignet et votre smartphone dans le sac, pour avoir deux traces à comparer et superposer

mettre un gps pour la cartographie

Ensuite, vous pouvez placer de talus, en les longeant depuis les chemins, idem avec les fossés, les rivières etc…

Et enfin, vous pouvez facilement aller placer des éléments, en partant toujours d’un point existant : il est très facile d’aller placer une butte, un trou, un rocher etc….

Je fais toujours plusieurs passages, et quand je veux dessiner un point sur ma carte, je m’y rends tout simplement, en partant d’un point déjà dessiné de la carte : exemple aller dessiner une butte par rapport à un chemin.

Dans l’exemple ci dessous, je suis allé sur la première butte, puis la seconde (dessinée) puis ensuite taper le coin du grillage que j’avais déjà dessiné aussi.

placer des points sur une carte

En me promenant dans la foret, j’avais grossièrement noté l’élément en question, pour m’en souvenir mais c’est seulement en rentrant sur l’ordi que je le placerai avec précision

cartographier avec un smartphone

Une fois que vous rentrez chez vous, il vous suffit tout simplement de récupérer la trace sur votre garmin connect, strava ou autre logiciel habituel puis la charger sur OCAD. Voici un tuto pour charger sa trace gps sur ocad.

Personnellement, je lance la montre GPS mais aussi mon smartphone sur Srava, ça me permet d’avoir deux sources et de les comparer !

exemple de gps sur une carte

Tout ce que vous ne pourrez pas faire avec une montre GPS ou un smartphone sur une carte

De façon générale, vous ne pourrez pas représenter tout ce qui se fait avec précision, notamment :

Dessiner de la végétation : vous pourrez dessiner les grosses clairières mais pas les petites taches de vert, vos points GPS ne permettent pas d’avoir une précision aussi propre. Donc sur ma carte, tout sera blanc, cela sera annoncé au départ, ce n’est pas gênant pour un raid. D’ailleurs, ce n’est pas gênant non plus en course d’orientation, ça m’est déjà arrivé d’avoir des cartes blanches sur des rogaining

exemple de carte d'orientation

Dessiner les nombreux éléments : si vous êtes dans une zone avec plein de dépressions par exemple, vous ne pourrez pas utiliser votre montre GPS pour faire le tour de chaque dépression et espérer les faire ressortir sur votre future carte. Le mieux ce sera encore d’essayer de les dessiner à la main, en utilisant à chaque fois des points de repère fixes ou en comptant vos pas

faire une carte avec strava

Voici un dernier exemple de ce que je suis incapable de faire et que je ne vous ferai pas espérer pouvoir réaliser ! A la rigueur, oui en allant placer une butte, mais impossible de dessiner une zone comme celle ci avec une montre GPS

marron carte

Montre GPS ou smartphone ?

J’ai testé les deux, il n’y a pas beaucoup de différence : de façon générale, ce n’est pas ce qu’il y a de plus précis ! Si vous avez cette option sur votre montre GPS, choisissez celle qui vous permet de placer le plus de points possibles (placer un point toutes les 5 minutes ou un point tous les 100 mètres ne vous donnera pas un résultat utilisable.

Dans tous les cas, je le répète, mais cela ne remplacera pas le travail d’un cartographe qui va utiliser un GPS de cartographie

placer une butte

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.