L’Homme est-il fait pour courir ?

Parce qu’il en avait marre de manger des graines et de tûter des feuilles d’eucalyptus, l’homme est descendu de son arbre et s’est mis à courir après ses proies pour les manger. Ça, c’était pour l’introduction un peu simplette. Dans ce documentaire, vous trouverez une réponse plus scientifique à tout ça. L’anthropologue Niobe Thompsom, nous emmène chez les coureurs éthiopiens et en Russie arctique. Il nous explique le principe de la chasse à l’épuisement et s’immerge dans le peloton d’un ultra trail au Canada. Si vous n’avez pas besoin de savoir pourquoi vous courrez, vous passerez quand même un bon moment devant ce reportage de 50 minutes

L’Homme : mauvais sprinteur mais bon coureur ?

Par rapport aux autres animaux (comme mon cocker par exemple), l’homme (grâce à ses petites fesses et son corps relaxé) serait un piètre sprinteur mais il serait le meilleur coureur de fond du monde.

course animal 1

Nous n’avons que très peu conscience de ce que notre corps est capable de supporter dans le domaine de l’endurance. Qu’est ce qui nous différencie des animaux? Pourquoi régule t-on mieux notre effort ? Est ce qu’un chien est capable de courir 170 km ? Pourquoi transpire t-on ? Est-ce que c’est complètement fou de courir un ultra trail comme la Diagonale des fous ? Pourquoi les coureurs des hauts plateaux africains sont de meilleurs coureurs de fond que les autres ?

Sommes-nous faits pour courir ?

La réponse à cette question, vous la trouverez dans ce documentaire de 50 minutes. Mais libre à vous d’imaginer la suite : si l’homme s’est mis à courir pour évoluer, que deviendra t-il suite après quelques milliers d’années passées dans cette société « moderne » ?

Le fait d’être ultra sédentaire et sans activité physique ne va t-il pas conduire à une régression, ou du moins une nouvelle mutation ? Mouhaha (rire satanique, nous sommes allés trop loin)