Préparer une randonnée en kayak gonflable

Le nombre de personnes qui pratiquent le kayak ne cesse d’augmenter d’année en année. Avec l’avènement du kayak gonflable, la pratique a pu se démocratiser et chacun peut désormais s’aventurer sur des plans d’eau au moyen de sa propre embarcation. Il convient cependant de connaître les préparatifs à faire avant de partir en randonnée avec un kayak gonflable !

Préparer l’itinéraire

Par définition, un kayak gonflable est moins lourd que son homologue rigide. Il est facile à transporter et à ranger, car il se loge facilement dans un sac pour entrer dans un coffre de voiture par exemple. Et quand vient le moment de le préparer, on n’a besoin que de 10 minutes pour le faire.

Mais cette souplesse constitue également sa faiblesse puisque le kayak gonflable est plus fragile. Son manque de rigidité devient même un handicap sur une longue distance puisque le sportif va se fatiguer. Il peut également être plus sujet aux crevaisons. C’est pourquoi il est important de choisir un modèle solide qui ne risque pas de vous faire défaut dès votre première sortie. Nous vous conseillons à ce titre de consulter ce guide du kayak gonflable qui vous donnera de bons conseils sur comment faire votre choix : https://www.maisondelariviere.fr/kayak-gonflable/

Au vu des caractéristiques du kayak gonflable, il est recommandé de programmer des sorties qui ne dépassent pas une demi-journée. Il est donc nécessaire de bien préparer son itinéraire, et même de prévoir des haltes en cours de route si vous sortez avec des enfants ou des personnes fragiles.

kayak gonflable

Bien vérifier son matériel

Il serait dommage qu’au moment de gonfler votre kayak, vous vous aperceviez qu’il est crevé ! C’est pourquoi il est conseillé de vérifier la veille du départ son matériel en le gonflant. De cette façon, vous ne risquez aucun mauvaise surprise. De même, il convient de vérifier la pagaie ainsi que les autres équipements.

Ainsi, il est déconseillé de choisir des pagaies trop courtes qui risquent de vous épuiser si vous programmez une sortie en mer ou des pagaies trop fragiles lorsque vous pensez vous aventurer en haute-rivière.

Si vous avez commandé un kit de kayak gonflable, il est probable que les pagaies soient encore démontées. Fixez bien les différentes parties afin d’éviter de perdre un élément durant votre escapade.

Inventorier les équipements à emporter

En premier lieu, il ne faut pas oublier le kit de réparation afin de réparer les fuites éventuelles qui peuvent survenir sur votre embarcation. Il est également conseillé d’emporter un gilet de sauvetage, en particulier si vous débutez dans cette discipline.

Car un accident peut survenir à tout moment. Et il faut toujours se montrer prudent, notamment si on part en randonnée avec des enfants ou des personnes du troisième âge.

Comme pour tous les sports nautiques, la pratique du kayak gonflable nécessite de porter des vêtements appropriés. Il est donc utile d’opter pour des vêtements thermiques afin d’assurer votre température corporelle si jamais vous tombez à l’eau.

rando en kayak gonflable

Par conséquent, pendant les beaux jours et en été, il suffit de porter un maillot de bain et un t-shirt au-dessus du gilet de sauvetage. Si vous êtes sensible au froid, il est conseillé d’ajouter un lycra qui va vous protéger des éclaboussures.

Pour l’hiver, on peut opter pour la combinaison intégrale assez fine au niveau des bras afin de rendre les mouvements de pagaies plus faciles. C’est vraiment nécessaire si vous pratiquez en eau vive. Il convient d’ajouter des gants néoprènes et une cagoule pour être vraiment à l’abri du froid !

Et si vous partez faire une randonnée en mer, il ne faut pas oublier un k-way, même si le ciel est dégagé. En effet, la météo peut se gâter rapidement et il vaut mieux toujours se préparer, d’autant plus que le k-way est très léger et n’est pas du tout encombrant.    

Les équipements de sécurité

Il est vrai qu’il n’y a rien de plus agréable que de faire une randonnée en kayak gonflable en famille. Cependant, comme le risque zéro n’existe pas et la prudence pousse à emporter des équipements de sécurité.

Il s’agit notamment du gilet de sauvetage qui doit être adapté à votre poids et homologué. Il faut que cet équipement offre des épaules bien dégagées afin de ne pas gêner vos mouvements lorsque vous pagayez.

Le casque fait également des équipements indispensables pour pratiquer le kayak. Il existe d’autres équipements de sécurité qu’il faut emporter ou non, en fonction de votre destination.

Ainsi, si vous programmez une randonnée en rivière avec votre kayak gonflable, une pompe pour aspirer l’eau, un couteau ou encore une corde de sécurité constituent le minimum.

kayak yukon sevylor

En mer, ce sont les éléments de navigation que vous devez privilégier. Il s’agit notamment d’une pagaie de secours, de la corne de brume, d’une carte du secteur, d’une lampe ou d’un miroir pour signaler votre présence, etc. Ici un tutoriel pour apprendre à faire une carte de canoé : https://www.sport-nature.net/conseil/carte-orientation-canoe/

Il est encore possible d’emporter un sac étanche dans lequel on pourra mettre un émetteur récepteur VHF dont la puissance minimale est de 5 W. Il faut qu’il soit étanche et qu’il ne coule pas en cas d’immersion.

Les jumelles sont également utiles, notamment pour les sorties en mer. Elles vous permettent de voir les balisages, et pourquoi pas d’admirer les animaux sans les déranger ?

Même s’il ne s’agit pas d’équipement de sécurité proprement dit, il est toujours conseillé d’emporter de l’eau et un en-cas lorsqu’on part en randonnée en kayak gonflable !

Enfin, il ne faut pas oublier la caméra ou un appareil photo afin d’immortaliser ces moments de détente en famille, entre amis ou en amoureux. Il est important de le mettre dans le sac étanche à chaque fois que vous ne vous en servez pas, afin de le protéger des éclaboussures.

Retrouvez ici notre test du kayak gonflable Yukon

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.