Le trekking, c’est le fait de partir plusieurs jours dans la montagne avec un sac sur le dos et une carte à la main : une randonnée pédestre en quelque sorte ? Pas vraiment ! Faire du trekking, ce n’est pas seulement aller marcher dans la nature ! La notion de trek ou de trekking est utilisée assez facilement aujourd’hui : qu’est ce que le trekking ? Quelle est la différence entre trekking et randonnée pédestre ? Quelques infos dans cette page, ainsi que des liens vers les plus beaux treks !

Le trekking, qu’est ce c’est ?

A quoi pensez-vous si on vous demande de citer 5 mots en rapport avec le trek ? Certainement au Népal ? A l’Everest ? A un sac à dos ? Une vue à 360 degrés sur des chaînes de montagnes ou encore à des pieds usés dans des chaussures de rando ? Vous avez raison : le trekking, c’est un mélange de randonnée pédestre, d’aventure et de sensations !

On parle de trek ou de trekking quand :

  • on part marcher pour une longue durée (plusieurs jours ou semaines avec de quoi vivre dans son sac)
  • à l’aventure (pas en hôtel 4 étoiles chaque soir)
  • on s’engage dans un lieu insolite : un désert, une région montagneuse, une jungle ou encore une terre polaire !
trekking en montagne

D’ailleurs, trekking est un mot d’origine africaine qui signifie “migration” (source wikipedia). Il y a la notion de “voyages” et d’aventure dans le trek ! Difficile donc d’employer la notion de trek quand on part marcher 2 heures dans la forêt à coté de chez soi ! Cependant la définition a évolué : si le trekking était une marche d’aventure, pour migrer à pied ou se rapprocher d’un camp de base avant une ascension dans un coin reculé du monde, aujourd’hui on parle de trekking pour évoquer une randonnée itinérante avec son sac sur le dos !

Il y a plusieurs façons de voir le trekking :

  • seul avec son sac sur le dos : c’est une vraie aventure car il ne rien négliger dans sa préparation et ne compter que sur soi une fois en montagne
  • en groupe : soit vous organisez vous même votre trek, soit vous faites comme la plupart des personnes en quête d’aventure, à savoir passer par une agence d’organisation de trek comme Allibert trekking, pour ne citer que la plus connue ! C’est le meilleur moyen pour ne pas avoir de stress, mais vous marcherez sur la même trace que les autres !

Les plus beaux treks en France

Quand je disais juste au dessus qu’il est compliqué de dire qu’on part en trekking quand on va marcher derrière chez soi, ce n’est pas valable si vous habitez au milieu des Alpes ou des Pyrénées bien sûr. Comme d’habitude, la France regorge de coins incroyables pour faire du trek, vous voulez quelques exemples ? C’est parti !

Le GR20 en Corse

Certainement le trek considéré comme étant le plus dur, c’est surtout le plus beau et le plus sauvage. BIen qu’il y ait des milliers de personnes chaque année qui s’engagent sur le GR20, il reste très sauvage : 16 jours de marche ,180 km pour traverser la corse en diagonale à travers la Haute Montagne mais seulement 3 routes, peu de réseau mobile, un seul village traversé et une station de ski ! Le GR20, c’est un incroyable retour aux sources ! >> Le site officiel du GR20

trek sur le GR20

Le Tour du Mont Blanc

Avec une distance similaire au GR20, ce trekking est quand même plus facile à aborder que le GR20 : autour du Mont Blanc, il y a de nombreux villages, des routes et même si certains passages sont techniques à plus de 2500 mètres d’altitude, il y a quand même aussi beaucoup de pistes ! Le Tour du Mont blanc est l’exemple même de l’évolution du mont “trekking”. Aujourd’hui considéré comme un trek, ça n’en est pas un pour les puristes : peu d’engagement, peu d’aventure, beaucoup de monde : il n’a plus rien d’une marche exploratoire digne d’une marche d’approche de camp de base mais c’est un très joli trek ! >> les plus beaux GR de France (liste non exhaustive)

top rando
Les plus beaux treks en France

Le matériel pour partir en trekking

Même si partir en trekking est considéré aujourd’hui comme le fait d’aller faire une randonnée itinérante en montagne, (sur un circuit balisé ou non), il n’en est pas moins important de bien faire attention à sa liste de matériel !

  • Les chaussures de trekking bien sûr
  • Le sac à dos, votre meilleur compagnon de route pour porter vos affaires et votre alimentation
  • une tente spéciale pour le trek : uniquement si vous projetez de dormir en bivouac, sinon vous pouvez vous appuyer sur les refuges pour passer la nuit
  • des bâtons de marche : en trek, les genoux et le dos peuvent être soumis à rude épreuve : les bâtons de marche peuvent vous soulager, c’est un accessoire qui est loin d’être inutile, surtout si vous avez un sac de 20 kilos sur le dos ! Les bâtons de marche vont vous soulager mais aussi vous permettre d’avoir un meilleur rendement !
  • un sac de couchage : en refuge ou en tente, il faut avoir un sac de couchage adapté à la région dans laquelle vous allez trekker, mais surtout aussi à la saison (même au mois d’août il peut faire très froid dans un refuge à 2500 mètres d’altitude)
  • des affaires techniques : veste étanche, pantalon de trekking, chaussettes, double peau, bonnet : la liste est longue !
  • votre alimentation ainsi que de quoi préparer : réchaud, gaz, vivres, couverts etc….
  • un kit soin et hygiène : trousse de pharmacie minimale, hygiène corporelle : il faut être efficace, c’est à dire emporter le minimum mais ce qui est indispensable, découvrez la liste ici !
  • les accessoires : pour manger, cuisiner, photographier, s’éclairer etc….

Les treks les plus beaux au monde

Vous imaginez bien que je vais avoir du mal à vous sortir une liste exhaustive des treks les plus beaux au monde : premièrement parce qu’il faut le vivre pour en parler et je n’ai pas fait tous les trekkings du monde, deuxièmement parce que c’est subjectif : difficile de dire ce qui est le plus beau entre le Haut Atlas au Maroc ou la cordillère des Andes, tout dépend des sensations que l’on va ressentir sur place ! Voici simplement des liens vers des treks réputés dans le monde entier !

Le camp de base de l’Everest

C’est la plus célèbre des marches d’approche, qui permet de rejoindre le camp 1 au pied de l’Everest : si vous savez très bien que vous ne ferez jamais l’ascension de l’Everest mais que vous voulez rêver et prendre les mêmes traces que tous les grimpeurs, le trek du camp de base de l’Everest répondra à vos attentes : il vous permettra en 3 semaines de rejoindre Kala Pattar à 5500 mètres d’altitude et toucher du bout des doigts la montagne la plus haute au monde !

Les Chemins de l’Inca

C’est un trek de 33 kilomètres, donc court en quelque sorte, mais qui permet de remonter la piste des Incas par la piste ancestrale permettant d’accéder à la Vallée sacrée à Machu Picchu ! Cependant, de par sa durée et son accessibilité, ce n’est pas non plus la Grande Aventure mais quelle beauté de découvrir les jungles de haute altitude ainsi que les vestiges incas tout le long du parcours ! Il faut réserver à l’avance car la population est limitée à 500 personnes en même temps sur le sentier !

Le trek du Kilimandjaro

Partons maintenant en Afrique pour ce trek qui vous emmènera en haut du plus haut sommet africain, en Tanzanie ! Ne vous y trompez pas, c’est un trek relativement engagé, avec un mélange de jungle mais aussi de glacier et bien sûr de Haute Montagne ! Pour vous rendre sur le toit de l’Afrique à pratiquement 6000 mètres d’altitude, il y a une dizaine d’itinéraires différents et vous devrez obligatoirement vous faire accompagner d’un guide ! Pour en savoir plus sur ce trekking, je vous recommande de lire l’excellent compte rendu de Piotr ici

L’ascension du Toubkal dans l’Atlas

Quelle sensation incroyable d’atterrir en avion à Marrakech, faire 60 kilomètres de voiture pour se garer à Imlil et démarrer l’ascension du Toubkal alors que 4h plus tôt vous étiez encore à Roissy ! Le Toubkal, c’est un trek à faire sur 2 ou 3 jours, qui permet de grimper le sommet le plus haut de l’Afrique du Nord : le Toubkal dans l’Atlas. Interdit de camper mais on peut facilement dormir au refuge du Toubkal et ou au refuge des Mouflons avant l’assaut final vers ce 4000. C’est certainement le 4000 le plus simple au monde, il y a quand même de la neige sur le sommet si vous grimpez au printemps, notez par ailleurs qu’il n’est plus possible de le faire sans guide depuis quelques années

Bolivie, Corse, la Réunion, Chine, Italie, Norvège, Islande ou encore Nouvelle Zélande ou Colombie : les plus beaux treks sont ceux que vous allez avoir la chance de vivre selon votre état de forme et votre budget !