Les aventuriers des temps modernes

People are awesome : L’Homme (celui avec un grand H) est capable de faire des choses épatantes. Il y a des exploits qui sont filmés et il y a aussi des faits qui passent inaperçus mais qui n’en sont pas moins remarquables. Voici un petit tour d’horizon des derniers exploits farfelus en tout genre, médiatisés ou non.

Dans les roues d’Eric Larsen

Eric Larsen est un aventurier polaire qui aime le vélo. En général, en route vers le Pôle sud on aurait tendance à privilégier d’autres moyens de locomotion (des skis, une motoneige ou encore un camion). Personne n’avait eu l’idée de rejoindre le Pôle à vélo…sauf Eric. Sur sa monture (équipé de pneus de 4.8 pouces), il parcourt entre 50 et 70 km par jour et veut démontrer au monde entier que le vélo reste le meilleur moyen de déplacement, quelles que soient les conditions. Aventurier ? Oui. Geek ? A fond ! C’est un adepte de l’extreme-tweeting, en 2010 il a payé son tweet du sommet de l’Everest !

Le site d’Eric Larsen : http://www.ericlarsenexplore.com/

eric larsen

Ranulph Fiennes, la référence

Ranulph Fiennes est lui aussi un explorateur polaire. Il annonçait en début d’année qu’il allait s’attaquer à la traversée de l’Antarctique… à ski…à 68 ans..en hiver…. Ce n’est pas n’importe qui. Il était déjà le premier homme à avoir fait la traversée à pied en été. Qualifié comme étant le plus grand explorateur vivant, il s’est rendu célèbre en courant sept marathons en sept jours sur les cinq continents et en ayant atteint le sommet de l’Everest à l’âge de 65 ans. Plus tragiquement, il est connu aussi pour être l’homme qui s’est scié le bout des doigts nécrosés lors d’une expédition polaire en Arctique. Il reste le seul homme a avoir traversé les deux pôles et avoir atteint le toit du monde. Sa dernière tentative est un échec (blessure avant de partir) mais pour ses 5 partenaires restés sur place, l’aventure continue. Ils vont tenter d’effectuer les 3.000 km planifiés sans assistance et avec des températures pouvant atteindre moins 70 degrés.

ranulph fiennes

Restons dans l’ambiance frisquette mais en montagne. Aujourd’hui, il ne s’agit moins d’établir un nouveau chrono ou d’ouvrir une nouvelle voie. Depuis plusieurs années, on sort les mêmes et on recommence, mais en hiver ! Le K2 est un des derniers 8000m qui résiste aux assauts des grimpeurs hivernaux, le Broad Peak ayant été vaincu début mars par une équipe polonaise. Dans la catégorie hivernale, saluons aussi l’exploit de JL Cinqui qui a posé un chrono de référence en janvier dernier sur la traversée de la Corse par le GR20 en hiver (63h15 pour rejoindre Conca )

Le très pointilleux Lionel Daudet

Vous avez déjà entendu parler de Lionel Daudet ? C’est un alpiniste français, qui s’est payé un tour de France des frontières sans moyen motorisé. Il est parti du sommet du mont blanc pour y revenir 15 mois plus tard (avec 5000km dans les pattes). Suivre scrupuleusement la frontière française au plus près sans moyen motorisé, ça sous entend de passer des cols, longer des littoraux, traverser les Pyrénées en hiver, rejoindre des îles en voilier ou encore escalader des falaises.

lionel daudet

Felix Baumgartner, la tête en l’air !

Vous devez vous souvenir du coup très médiatique de Rebull, avec le très célèvre saut de Felix Baumgartner. Le 14 octobre 2012, il devient le premier homme à se lancer du confin de l’atmosphère pour franchir le mur du son en chute libre. Un petit pas pour l’homme du haut de sa nacelle, pour le précipiter 36 km plus bas, sur Terre !

Felix Baumgartner

Philippe Croizon : l’exemple

Philippe Croizon est un nageur français, amputé des 4 membres. En 2010, il a traversé la manche et en 2012 il a relié les 5 continents. L’étape la plus dure (confit-il sur son site) aura été celle entre l’Amérique et l’Asie, dans l’eau glaciale du détroit de Beiring. Philippe et son partenaire auront nagé 15h dans une eau houleuse à 4 degrés. Nouveau record en début d’année pour Philippe puisqu’il a atteint le fond de la piscine la plus profonde du monde (33m). Il ne s’arrête plus. Il prévoit maintenant de s’attaquer à la traversée du lac Titicaca.

Son site web : https://www.philippecroizon.com/

philippe croizon

Herbert Nitsch et sa gueuse

Herbert Nitsch est un apnéiste qui a atteint en juin 2012 la profondeur de 244m, en apnée no limit. Le principe est assez simple. Il s’installe sur sa machine démoniaque (une gueuse de plus de 5m) et il se laisse descendre jusqu’au fond. Un système envoie de l’air pour faire remonter Herbert une fois qu’il a atteint son but.

Herbert Nitsch

Mike Horn : le maître (encore et toujours)

Les faits sont moins récents mais n’oublions pas Mike Horn et son tour du monde en suivant l’équateur sans moyen motorisé (si vous n’avez pas encore lu « Latitude 0 », ne perdez pas de temps). Il a aussi fait le tour du monde en suivant le cercle polaire et descendu l’Amazone en hydrospeed (le mec). Depuis 2008, il est sur Pangaea, un projet qui consiste à faire le tour de chaque continent, avec un groupe de 10 à 12 jeunes qu’il sensibilise à différentes valeurs. Passer à la télé dans des émissions de télé-réalité ne lui a pas fait perdre la main ni l’envie : en 2016, il s’est lancé le défi de faire le tour de la Terre en passant par les deux Pôles.

mike horn

Guy Amalfitano, le kangourou

Guy Amalfitano est un sportif hors-norme. Amputé de la jambe droite depuis l’âge de 18 ans, c’est un touche-à tout qui excelle dans différentes disciplines: l’escalade, le ski, le saut en hauteur mais aussi les épreuves d’endurance. Depuis le 16 mars, il sillonne les routes en faisant un grand huit à travers la France : un périple de 5500 km, sans un seul jour de repos. Le coté spectaculaire de ce projet a pour but de sensibiliser le plus grand nombre de personnes et lever ainsi un maximum de fonds pour la lutte contre le cancer. 175 jours après son départ, il espère rapporter plus de 100.000 euros à la ligue.

guy amalfitano

A toute vitesse : ils grimpent vite et courent vite !

Pendant que Ueli Steck gravit des sommets à toute blinde, Kilian Jornet enchaîne les records d’ascension vertigineuses :  la traversée des Pyrénées en 5 jours, l’ascension du Mont Cervin en 2h 52, l’aller retour au sommet du Mont Blanc depuis Chamonix en 4 heures, la traversée de la Corse par le GR20 en 33h : l’Everest sera son prochain objectif ! Ueli Steck (la machine Suisse) quant à lui vient d’ouvrir une nouvelle voie sur l’Annapurna en s’offrant la face sud en solo et en moins de 10h !

Edit 2017 : Ueli est mort le 30 avril 2017 au Népal sur les pentes du Nuptse.

Ueli Steck

[alert style= »warning »]Nous avons certainement oublié des noms ! Laissez-nous le nom de votre héros en commentaire et nous ferons évoluer cet article au fur et à mesure ! [/alert]