Trois critères pour bien choisir ses chaussures pour les randonnées !

Plus qu’il en a l’air, la randonnée pédestre est un exercice salvateur. En effet, en vous adonnant à cette activité sportive, vous limitez vos risques de contracter des maladies chroniques (comme le diabète) ou cardiaques. D’un autre côté, la randonnée soulage la dépression en même temps qu’elle renforce les muscles des jambes, des cuisses, du dos et des hanches. L’un de ces équipements dont vous avez besoin pour pratiquer cette activité sportive, c’est les chaussures. Étant donné qu’il en existe une variété de modèles sur le marché, vous pouvez vous demander les critères à respecter pour faire un bon choix. Dans cet article, nous résumons ces critères en 3 points essentiels.

La qualité et la praticité des chaussures

Pour éviter (ou à tout le moins limiter) les chutes maladroites ou des douleurs pendant vos randonnées, vos chaussures doivent être bien choisies. Pour ce faire, tenez compte de ces trois aspects des chaussures convoitées : leur tige, leur semelle et leur laçage. La tige est fabriquée soit en cuir, soit en nubuck ou avec d’autres matières. Préférez des chaussures à tiges fabriquées en matières synthétiques à d’autres modèles. En effet, ces chaussures sont étanches et vous permettent de poursuivre votre randonnée sans gêne lorsque vous traversez des zones humides. La tige peut être également haute, basse ou entre les deux. Une semelle de qualité doit être accrocheuse. Le laçage des chaussures à choisir doit être aisé et rapide pour maintenir votre pied en bon état. Pour optimiser votre choix, consultez le guide d’achat sur https://www.gpszapp.net.

chaussures pour les randonnées

Le type de randonnée

Le choix des chaussures pour cette activité sportive dépend étroitement du type de randonnée que vous comptez pratiquer. En effet, selon que vous serez amené à vous exercer en ville ou dans un bourg, sur un terrain avec un peu de dénivelés ou non, sur une montagne ou sur une plaine, les chaussures qu’il vous faut sont variables. Les chaussures adaptables à une randonnée sur la montagne ne sont pas les mêmes que celles qu’il vous faut pour une balade de quelques heures aux abords des voies ou la marche nordique. Concrètement, pour la marche d’approche, pour laquelle quelques ascensions en voies faciles suffisent pour un bon exercice, prenez des chaussures dotées d’une semelle en gomme très accrocheuse sur les rochers.

Pour ce qui est d’une simple balade de quelques heures sur des chemins tout tracés, les chaussures à tiges mi-montantes ou basses, souples et légères, sont recommandées. Pour des randonnées de quelques jours, nous vous conseillons de prendre des chaussures de tiges moyennes avec une semelle souple. Cela vous permet d’avoir un bon maintien de votre cheville.

Si par contre, vous êtes un adepte des randonnées actives, ce qui peut vous amener à marcher sur les montagnes ou en plaine, vous devez choisir des chaussures adaptées à tiges basses et mi-montantes. En effet, puisque les terrains peuvent avoir des pentes ou des inclinaisons, il est très important de porter des chaussures souples et adhérentes. Enfin, il vous faut des chaussures robustes, rigides et adaptées pour les grandes randonnées. La raison est toute simple : vous devez marcher pendant de longues heures, et ce, sur des terrains avec un peu ou beaucoup de dénivelés et parfois accidentés.

La morphologie de vos pieds

Au-delà des critères qui touchent à la qualité de la chaussure, ne perdez pas de vue que les chaussures ne sont bonnes qu’à la condition qu’elles s’adaptent à vos pieds. Sinon, vous risquez de vous fatiguer trop vite pendant les randonnées, de vous créer des douleurs ou parfois des lésions. Pour éviter toutes déconvenues, nous vous suggérons de :

  • Prendre des chaussures de bonne taille ;
  • Prendre des semelles intérieures pour vos chaussures ;
  • Tenir compte de la pronation ou supination de vos pieds pour le choix des semelles.

En conclusion

Choisir des chaussures de bonne taille revient à choisir des chaussures qui, une fois portées, n’empêchent pas vos pieds de se mouvoir. Pour ce faire, choisissez des chaussures un peu plus grandes que vos pieds. Il ne s’agit pas de prendre des chaussures à rembourrer après avec des chaussettes. Une longueur de 1 à 2 cm de plus que vos pieds suffit. Mieux, essayez lesdites chaussures vers la soirée. À ce moment de la journée, les pieds s’étirent et vous pouvez donc avoir une vue complète sur les dimensions à prendre en compte pendant le choix des chaussures. Le choix des semelles intérieures est aussi important. En effet, il est démontré dans plus de 90 % de cas que les inconforts ressentis pendant les randonnées sont dus au mauvais soutien plantaire. Enfin, les semelles de vos chaussures dépendent du fait que vous pieds soient pronateurs ou supinateurs.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.