Créer une carte de course d’orientation

Les cartes d’orientation sont réalisées par des professionnels, qui ont l’équipement adéquat pour cartographier sur le terrain : un GPS, une tablette (et du temps)… Nous n’avons pas la prétention de vouloir vous apprendre à devenir un grand cartographe ! Voyons simplement ensemble comment créer une carte de course d’orientation de base. Cela vous permettrait par exemple de cartographier la cour d’une école pour proposer un cours à des élèves, ou encore cartographier un parc ou un village pour proposer une initiation à la CO.

Bien que les cartographes soient des professionnels, il n’y a pas besoin de compétence spécifique pour créer une carte tout simple comme celle que nous allons réaliser ensemble. Il faudra en premier lieu créer un modèle de base, puis vous rendre sur le terrain pour faire les relevés et enfin reporter votre travail sur un logiciel de cartographie (gratuit).

Créer une carte de base

A partir de ressources gratuites en ligne, nous vous proposons de découvrir comment créer une carte de base de chez vous. Pour ne pas partir d’une feuille blanche au milieu de la forêt, nous vous proposons d’utiliser des ressources cartographiques en ligne gratuites (IGN, cadasdre, google map), qui vous permettront d’élaborer un premier support pour votre carte de course d’orientation.

carte base orientation

Vous êtes un professeur de sport et vous souhaitez faire découvrir la course d’orientation à vos élèves ? Voici quelques conseils pour créer facilement une carte de CODans cet article, nous allons vous donner des conseils et des astuces pour élaborer la carte de base (sur laquelle vous effectuerez les relevés). Ensemble, à partir d’ outils gratuits en ligne, nous allons élaborer une carte de course d’orientation simple (un parc et non pas la carte d’une forêt, qui nécessite beaucoup plus de compétences).

Elaborer une carte de base : par quoi commencer ?

Commencer les relevés directement sur une feuille blanche serait une perte de temps considérable. Voici 3 types de support que vous trouverez gratuitement en ligne :

La carte IGN

La carte IGN est payante en version papier mais sur des sites comme Géoportail ou  Open Runner, vous trouverez gratuitement toutes les cartes IGN en ligne (sous condition d’utilisation). Sur Open Runner, ce sont des échelles bâtardes, mais sur Géoportail, vous pourrez choisir l’échelle de la carte à l’écran. La zone que vous aurez à cartographier sera peut être plus grande que la zone de la carte visible sur votre écran. Auquel cas il faudra apprendre à assembler des captures d’écran de carte IGN. Au besoin, je vous conseille de lire aussi : imprimer une carte IGN à l’échelle. La carte IGN est un support indispensable si vous souhaitez recopier les courbes de niveaux sur votre carte

Assembler une carte IGN

La vue aérienne

Sur Google map ou Géoportail, vous trouverez sans difficulté une vue aérienne de la zone que vous souhaitez cartographier. Le peu que cette zone soit découverte, vous pourrez faire la majorité du travail sur votre ordinateur. Le top pour cartographier un parc par exemple. L’échelle est également bizarre, je vous conseille d’imprimer la zone et de calculer l’échelle par rapport à une distance fixe ou connue (ex : stade, piste).

vue aérienne

Le cadastre

Il semblerait que tous les cadastres soient en ligne gratuitement depuis quelques temps. Sinon, il suffit de demander à la mairie la parcelle qui vous intéresse. C’est la base la plus précise que vous pourrez utiliser pour commencer une carte ! Pour récupérer le cadastre, vous pouvez aussi par Géoportail. Ici, nous vous expliquons comment l’assembler et le mettre à la bonne échelle.

plan sur cadastre

Open Cycle Map

Open Cycle Map (OCM ou OSCM) sont des projets Open Source de cartographie. A des niveaux de zoom important, OCM et OSM permettent d’obtenir des informations très précises et donc de créer une solide base de cartographie. Lire aussi: tracer un itinéraire avec Open Cycle Map

ocm

Plus vous regrouperez de supports de base (cartes IGN, photos aériennes, cadastre etc etc), plus vous pourrez créer une carte de base précise avec un maximum d’informations. La vue aérienne peut déjà de placer des éléments qui sont à découvert, la carte IGN permet de dessiner les courbes de niveaux et les principaux chemins. Le cadastre quant à lui vous permettra de placer des maisons ou des monuments, dessiner des rues… etc etc. Chacune de ces cartes de bases seront des modèles sous OCAD (votre logiciel pour dessiner une carte)

Choisir l’échelle de votre carte

Pour un parc ou la cour d’une école, vous pourrez donc déterminer l’échelle pour qu’elle occupe au maximum votre feuille A4. Vous allez pouvoir faire ça facilement sur OCAD, le logiciel de cartographie !

Quel logiciel de cartographie utiliser ?

Comme je vous le disais au dessus, je vous recommande OCAD, un logiciel pour les spécialistes de la carto (mais aussi pour les traceurs en CO). OCAD est payant mais il existe une version lite très complète, permettant de faire des cartes d’orientation, c’est la version 6 (très ancienne mais qui marche très bien)

Téléchargez OCAD. C’est aussi un logiciel de cartographie avec lequel vous allez pouvoir ouvrir vos modèles en carte de fond.

La version 6 est gratuite, vous pouvez la télécharger ici.

Premiers pas sur OCAD

Ouvrir le modèle avec OCAD, c’est en faire un calque et dessiner dessus avec les symboles et les couleurs.

  • Ouvrir ocad, (fichier > nouveau > carte CO 10.000)
  • Changer l’échelle de la carte (Extra > changer d’échelle). Arrangez vous pour que la zone que vous souhaitez couvrir rentre sur une feuille A4)
  • Ouvrir le modèle : Options > ouvrir un modèle.
  • Adaptez l’échelle de votre modèle à l’échelle de la carte. Dans ce tutoriel, nous vous expliquons comment charger un modèle sur OCAD et comme l’ajuster à votre carte

Une fois que votre modèle est chargé sur OCAD, dessinez sur votre carte les chemins, les courbes de niveau et les bâtiments. Tout ce qui peut vous servir de point de repère est bon à placer aussi. Si vous cartographiez un parc ou une cours d’école, vous n’aurez aucun souci à dessiner les bâtiments à main levé. Mais si vous avez un village ou un quartier à cartographier, nous vous invitons à lire notre tutoriel : importer les maisons en un clic sur OCAD.

importer les maisons

Imprimez ensuite votre base à une échelle deux fois plus grande que celle que vous avez prévu [si vous voulez faire une carte au 1/4000 (1cm =40 m), imprimez la au 1/2000 pour faire les relevés]. Vous serez beaucoup plus précis pour dessiner. En théorie, les modèles ci -dessus sont orientés au nord, mais il faut mieux vérifier avant. (vous ne pourrez en être sûr qu’une fois sur le terrain, boussole en main). Votre base est prête, imprimez là et foncez sur le terrain pour les premiers relevés.

Un exemple de carte de base réalisé à distance

ribecourt2000

Pour une initiation, il n’est pas nécessaire de mettre votre carte aux normes IOF. Voici cependant quelques infos sur les couleurs et les symboles qu’on retrouvent sur les cartes de course d’orientation.

PS: n’attendez pas de faire toute votre carte pour enregistrer et imprimer, faîtes le au fur et à mesure pour être sûr de partir sur une bonne échelle.

Matériel à prévoir pour l’étape 2 : une planche pour dessiner, un crayon de bois, une règle et une gomme, une boussole.

Faire les relevés et les reporter sur un logiciel de carto

Le plus gros du travail n’est pas fait. Il faut maintenant prendre ses crayons de couleur, sa planche de dessin et les modèles de base pour effectuer les relevés sur sa carte de base. Vérifier les chemins, dessiner les éléments et la végétation nécessite d’aller sur le terrain et souvent de devoir compter ses pas pour bien placer les éléments (ou mesurer les distances avec un GPS). Pour dessiner une carte de ville ou de parc, les bâtiments dessinés sur le cadastre peuvent suffire à positionner les éléments de façon précise.

carte dessin

nous avons vu ensemble comment concevoir la base de la carte (chemins et relief) grâce à différents outils gratuits que nous avons trouvé en ligne. Il va maintenant falloir vous rendre sur le terrain pour la suite, afin de vérifier les chemins, représenter la végétation et dessiner les éléments

dessin carte22

En partant faire vos relevés sur le terrain, vous devrez :

  • Vérifier les chemins et les différencier. Sur une carte de course d’orientation, il y a plusieurs types de chemins (chemins carrossables, traces d’animaux, sentiers, layons, routes…).
  • Placer la végétation. C’est une information très importante pour le coureur car cela va lui donner une idée sur la vitesse de déplacement. Plus une zone sera dense et sale au sol (fougères, ronces), plus la vitesse de déplacement sera faible. Dessinez les clairières, les pâtures, les zones de végétations denses etc…
  • Placer les éléments. Il peuvent être de différents types : Les éléments apportés par l’homme (de couleur noire) seront les bornes, bancs, poteaux, statues, clôtures…. Il faudra aussi placer tous les éléments de terrain (de couleur marron, ce sont les buttes, fossés, talus, trous….). Enfin, l’autre couleur importante sera le vert et servira pour tous les éléments de végétation (arbres isolés, souches).

Chaque symbole, chaque couleur à un sens. Pour prendre connaissance des grandes familles de symboles et couleur, je vous invite à lire ce petit résumé: les symboles en course d’orientation.

les symboles sur la carte

Mais vous pouvez aussi très bien faire une carte avec vos propres codes et votre propre légende ! Dans l’étape 1, nous avons réalisé une carte de base. Il faut maintenant aller sur le terrain avec cette carte pour représenter les éléments, la végétation etc etc. Nous avons imprimé 3 fois la carte de base

carte base1

Sur la première, nous avons vérifié les chemins. Sur une carte de parc comme celle ci, nous avons représenté 3 types de chemins. Les chemins carrossables, les sentiers et les traces (chemins peu visibles). Sur OCAD, les différents chemins sont les codes 504 à 509. Quelles différences entre un chemin, un sentier, un layon, une trace ou une sente ? C’est au cartographe de décider, c’est une question de largeur du chemin, de visibilité et de “pratiquabilité” pour le coureur (Il y a cependant des normes pour ces différents symboles. ex : chemin, code 506, grand chemin, très visible au sol). Toutes les normes p 27 du guide de cartographie sur la FFCO

Sur la deuxième, nous avons placé les couleurs. Sur une carte de course d’orientation très détaillée, cette étape ne se réalise pas de cette façon, il faut être beaucoup plus précis. Sur cette carte de découverte pour des enfants, c’est suffisant pour leur expliquer la signification des différentes couleurs..Nous avons donc représenté la végétation plus vulgairement. Le vert très foncé représentera les zones très denses et les haies (zones très dures à traverser). Dans le vert clair, il sera possible de courir. Dans le blanc, la forêt est très propre et la course très rapide. Enfin, le jaune représentera les zones où le soleil passe, c’est à dire les clairières ou le découvert.

carte base2

Sur la troisième, nous avons placé les éléments apportés par l’homme, les éléments de terre, d’eau et de végétation.

carte base3

Conseils :

  • Imprimez votre carte de base à une échelle deux fois plus petite pour faire les relevés. Cela sera plus lisible pour dessiner. (pour cette carte au 1/4000, je dessine sur du 1/2000)
  • Il est conseillé d’utiliser des calques, cela vous permettra de placer vos éléments par rapport à la végétation par exemple, et de ne pas rendre l’unique croquis illisible.
  • Pour une faire de la cartographie en parc ou en ville, prendre en photo les zones “complexes” peut vous permettre de dessiner la zone correctement à tête reposée chez vous.
  • Google map peut également vous faire gagner du temps sur les zones découvertes, ça peut également vous aider à placer les limites de végétation.
  • Pour la cartographie en ville, pensez à regarder si la zone est sur Google street view. Vous pourriez presque tout dessiner chez vous; pratique pour faire une carte de sprint orientation
  • Si vous avez des éléments à placer dans des zones sans repère, vous pouvez utiliser une règle de pas (mesurez sur 10 ou 20 mètres combien vous faites de doubles pas et convertissez en fonction de l’échelle de votre carte.
carte finie

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.