J’ai testé un footing avec Runkeeper

Runkeeper est une application smartphone pour courir. Elle est gratuite et présente sur les stores depuis des années. Runkeeper fait partie des applications précurseurs. J’ai testé Runkeeper en 2013 quand c’était à la mode d’aller faire son footing avec son smartphone ! La mode n’a pas changé mais les montres GPS ont remplacé les applications iphone ou android. Bref, l’application n’a plus rien à voir avec ses débuts, je vous propose de découvrir Runkeeper dans une présentation avec quelques captures d’écran !

Runkeeper en quelques mots

Runkeeper est considérée comme une des applications préférées des coureurs à pied : elle est gratuite et présente les fonctionnalités suffisantes pour enregistrer une sortie et être un minimum “coaché” ! Elle date de 2008, c’est super rare d’avoir une telle longévité dans le monde des applications mobiles. Surtout que d’autres applications ont percé, comme Strava ou Runtastic !

Justement, on peut comparer Runkeeper à Runtastic en terme de stratégie commerciale : les deux ont cartonné et les deux ont été racheté par une marque de running : Runtastic a été absorbé par Adidas et aujourd’hui c’est Asics qui est derrière Runkeeper !

Pour en finir avec les présentations, Runkeeper ne s’adresse pas qu’aux passionnés de trail ou de course sur route mais aussi aux cyclistes et aux randonneurs !

appli runkeeper

Les fonctionnalités de Runkeeper

Comme la majorité des applications pour smartphone, Runkeeper fait le taf en terme de suivi ! Après avoir activé le GPS de votre smartphone, vous allez pouvoir lancer votre application pour enregistrer une activité !

Mettez le smartphone dans votre poche ou accroché sur votre bras avec un brassard puis oubliez le jusqu’à la fin de la séance !

Attention, si vous souhaitez avoir les infos en kilomètres et non pas en miles, il faut penser à activer l’option avant de partir, car en cours de route ce ne sera pas possible de changer (menu latéral de l’appli > paramètres puis unités de distance)

En rentrant, vous obtiendrez :

  • la distance parcourue
  • le dénivelé
  • le temps de course
  • le temps au kilomètre (l’allure)
  • les calories dépensées
  • les intervalles (chaque allure pour chaque kilomètres)
test runkeeper

Ce qui est vraiment sympa sur Runkeeper, c’est de pouvoir prendre une photo pendant son footing et la localiser sur la carte une fois en rentrant ! C’est à la fois communautaire pour permettre aux autres coureurs de découvrir des particularités mais aussi pratique pour noter ses coins à champignons ou châtaignes !

Vous enregistrez votre séance, vous ajoutez un commentaire et vous cochez votre ressenti ! Ainsi, Runkeeper devient votre journal de bord de sport et vous pouvez suivre votre progression, retrouver une sortie en fonction des photos ou partager votre séance avec des amis !

Runkeeper gratuit ou payant ?

Il y a une version payante de Runkeeper pour ceux qui veulent aller plus loin avec l’application. Je précise que vous pouvez rester autant de temps que vous voulez en version gratuite si vous ne vous limitez qu’à l’utilisation du tracking de séance

runkeeper payant

Runkeeper GO (la version payante) coûte 40€ par an et permet principalement de bénéficier de séances de coaching et avoir des statistiques détaillées.

Dans l’idée, c’est pas mal pensé, car ceux qui courent encore avec une application smartphone sont ceux qui débutent, et qui n’ont pas encore investi dans une montre GPS, donc potentiellement ceux qui ont besoin de coaching !

Les objectifs avec Runkeeper

Dans le menu latéral, il y a un onglet “objectifs” qui est accessible dans la version gratuite illimitée. Il y a 5 types d’objectifs que vous pouvez vous fixer

  • courir le plus longtemps
  • perdre du poids
  • finir une course
  • faire un grand nombre de kilomètre
  • courir régulièrement

Pour chaque objectif, vous renseignez vos valeurs de départ et le timing que vous vous donnez pour arriver à faire vos objectifs.

Exemple : perdre 3 kilos en 2 mois

objectif runkeeper

Et bien évidemment, c’est relié avec la partie entrainement ci dessous, qui va vous proposer un programme d’entrainement spécifique pour vous aider à atteindre votre ou vos objectifs

Les entrainements personnalisés avec Runkeeper

C’est la dessus que Runkeeper mise la transformation de client gratuit en client payant. En même temps, ce n’est franchement pas très cher : 10 € par mois ou 40€ par an pour avoir deux types de programmes

  • un programme pour “faire de l’exercice”, et donc avoir un programme d’entraînement un peu light qui prend en compte votre emploi du temps personnel et qui vous pousser à prendre soin de vous sans vous mettre la pression
  • un programme pour vraiment progresser, dans le but de performer sur une course : vous choisissez votre objectif de course (5 km, marathon, semi etc…. ) ainsi que la date et Runkeeper vous déroule les séances de coaching

C’est plutôt bien fait, le programme tient compte :

  • de votre niveau actuel (vous donnez votre allure au kilomètre)
  • des distances que vous avez déjà courues
  • de vos ou votre record existant
  • du nombre de kilomètres que vous faites chaque semaine
  • du nombre de jour que vous avez dans la semaine pour courir

Puis ensuite Runkeeper vous propose les séances, chaque jour de la semaine que vous avez sélectionnés précédemment, selon 4 phases

  • la phase 1 de prépa générale
  • la phase 2 pour aller plus vite
  • la phase 3 pour aller plus loin
  • et la phase 4 de perfectionnement et repos avant épreuve
entrainement runtastic

Il y a un essai gratuit de 7 jours pour avoir un aperçu, il faut penser à vous désabonner !

Les défis avec runkeeper

Mon avis sur Runkeeper

C’est vraiment une bonne application qui cible deux types de public à mon sens :

  • ceux qui débutent, et donc qui ne vont pas acheter une montre GPS de suite faute de budget. L’alternative smartphone fonctionne très bien et fait économiser quelques euros le temps de voir si on accroche vraiment à la discipline
  • ceux qui ont besoin d’objectifs et d’aide pour aller courir : les séances de coaching vont vous aider à vous prendre en main et vous “mettre un coup de pied aux fesses” ! Il y a un petit coté qui peut devenir addictif : aller faire sa séance quand l’application le demande, vouloir gagner de nouveaux badges / objectifs etc….

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.